rue de la poésie

organisé par l'association lignes d'écriture

Dimanche 22 juin
à partir de 14h30

Rue Sire Firmin Leroux

dans le cadre de

 

 

 

interventions d'un art poétique de la rue : kakémonos, souffleurs de vers (opération dite encore « prêtez-moi l’oreille »), poétomaton, mur d’expression, exposition photos et poèmes « Regardes où tu mets les pieds ! », machine à tirer les vers du nez…installations et animations  réalisées par huit élèves de théâtre de 3ème année du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens, et avec Marie-Véronique Boissard, Jean Foucault, Sébastien Kwiek, Jean-François Petitperrin, Brigitte Dusserre Bresson.

 

alors de la poésie dans une rue ... pour quoi?

 

fête dans la ville

on sort, on déambule

on s'assied aux terrasses pour une p'tite glace

 

la musique ambiante déverse les airs connus à la mode

sur la place aménagée on regarde des artistes de cirque

des marionettes défilent, des enfants en file indienne s'appliquent à répéter la mélodie si difficilement apprise,

et perpendiculaire à ce flot incessant de passants,

 

une rue de la poésie

il faut une certaine volonté, une curiosité pour s'y engager, se détourner de la foule, du flot

oser s'y aventurer

serait-ce cela déjà, la poésie????

cela exige une démarche, oser entrer dans cette boite noire - le poétomaton- dans laquelle un comédien vous dira des poémes , en catimini, juste pour vous, pour le plaisir des mots écoutés

prèter l'oreille au souffleur de mots...

poesie rue amiens 005

poesie rue amiens 018

Moyennepoesie rue amiens 010

poesie rue amiens 001

poesie rue amiens 007

 

poesie rue amiens 012

alors, le souffle du verbe

la poésie,

dnas la rue

pour  quoi??

un ami poète appelle cela un noyau de résistance

petit...le noyau